Petite Pomme

– Non, non, non et non je ne veux pas tomber !
– Tu n’as pas le choix Petite Pomme, les pommes tombent depuis la nuit des temps c’est la loi de la gravité.
– Moi, quand je serai grande je ne tomberai pas comme toutes les autres avant moi !
– Si tu ne tombes pas, l’homme te cueillera, te mettra en sac , te vendra et tu seras mangée.
– Non, non, non et non je ne veux pas être cueillie pour être vendue !
– Tu n’as pas le choix petite pomme, les pommes sont cueillies pour être vendues c’est la loi du marché.
– Je ne veux pas non plus être mangée !
– Tu n’as pas le choix petite pomme, les hommes nous mangent depuis l’aube des temps c’est la loi de la vie.

Sa mère avait beau dire, son père avait beau faire Petite Pomme ne voulait subir aucune loi. Elle voulait s’envoler, partir loin de ce verger où les pommiers qui les faisaient naître laissaient leurs fruits tomber ou se faire cueillir, sans autre choix pour leur avenir.

Elle en parlait souvent à ses amies mais elles ne pouvaient ou ne voulaient pas comprendre.
– Mais enfin Petite Pomme on ne peut pas désobéir aux lois !
– Tu crois que tu peux changer ce qui se fait depuis toujours ?
– T’envoler ! Mais pourquoi faire ?
– Pour aller où ?
– Avec qui ? Personne ne te suivra !
– Les pommes ne sont pas faites pour s’envoler !
– Tu rêves toute éveillée ou tu es folle !
– Tu penses trop Petite Pomme !
– Regarde autour de toi, il n’y a que toi pour penser ça !
– Nous sommes là pour être mangées ou pour donner d’autres pommiers, c’est notre seule raison d’exister. Il n’y en a pas d’autre !
– Non, non, non et non ! Nous ne sommes pas nées que pour être récoltées, avalées ou mettre au monde d’autres pommiers ! N’avez-vous pas envie de voir d’autres vergers, de rencontrer d’autres pommes ? Moi je veux voir le monde, ne plus rester sur mon pommier ! Je veux choisir ma vie, je veux choisir ma fin. Je veux être libre !
Ses amies avaient beau dire, ses parents avaient beau faire Petite Pomme devenait chaque jour un peu plus rebelle. Plus le temps passait, plus elle mûrissait, plus l’heure d’être cueillie ou de tomber arrivait …

Une nuit qu’elle ne dormait pas, Petite Pomme réfléchissait à un moyen d’échapper à son sort. Elle vit la grosse pomme dorée dans le ciel qui la regardait. Elle aussi ne dormait pas.
– Eh ! Toi ! Pourquoi ne tombes-tu pas ? Surtout ne me dis pas, toi aussi, que c’est à cause d’une loi ! Tu sais ce qui serait drôle ? C’est que nous dépendions de la même loi toi et moi ! Toi, elle te ferait tenir et moi, elle me ferait tomber !
– Mais moi aussi je tombe, je sens comme une force qui m’attire, me retient et m’empêche de m’éloigner de toi !
– Alors toi aussi tu es prisonnière de la loi ? Toute seule là-haut sans amie tu ne t’ennuies pas trop ? Tu n’as jamais eu envie d’aller ailleurs, de venir me voir ? Moi, je ne rêve que de ça, te rencontrer !
– Tiens c’est vrai, je n’y avais jamais pensé. Pourquoi suis-je ici toute seule avec personne à qui parler depuis la nuit des temps ? Si tu veux venir me voir, pourquoi ne le pourrais-tu pas ?
– Je ne suis pas assez forte, je n’y arriverai pas toute seule ! Viens m’aider !

La lune, car c’était elle la grosse pomme dorée, fit alors quelque chose d’invraisemblable pour les hommes… Elle lutta contre la force et se laissa tomber sur le pommier, à côté de Petite Pomme. Vous vous doutez bien que cela mit un peu le désordre sur terre … Plus de lune dans le ciel ! Je ne trouve même pas les mots pour vous décrire la panique chez certains hommes ! Pendant qu’ils cherchaient à comprendre ce qui se passait ils ne virent pas que la lune et Petite Pomme faisaient connaissance et que c’était cela qui bouleversait l’ordre du monde.
Tu sais , dit la lune très essoufflée par cet effort qu’elle venait de fournir pour arriver à côté de Petite Pomme, moi aussi tout comme toi je tombe mais une force me retient, m’attire et m’empêche de tomber. Si tu viens avec moi je prendrai soin de toi, la force te retiendra aussi. Aucun homme ne te mangera et tu ne feras des pommiers que si tu le désires. Tu ne pourras plus revenir dans ton verger, je dois retourner à ma place dans l’univers c’est important pour tous les êtres de cette planète. D’ailleurs il faut se dépêcher ils sont en grand danger !

Petite Pomme accepta de suivre la lune, elle se blottit dans ses bras et même si le voyage fut dangereux elle fut courageuse, elle avait enfin réussi à décider sa vie !
C’est alors qu’il se produisit un événement phénoménal pour les hommes … La lune réapparut dans le ciel !
A partir de ce jour, ou plutôt de cette nuit, l’ordre du monde a repris sa course. Un peu différemment tout de même, parce qu’à présent dans le verger, sur terre, il manque une petite pomme. Son absence donne aux autres pommes l’audace , le courage et la volonté de réclamer à leur tour le droit de s’envoler !
Vraiment différemment tout de même parce qu’à présent derrière la lune, sur sa face cachée, pousse un magnifique pommier lunaire.
Mais ça, c’est vraiment une chose trop incroyable pour les hommes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s