Haro sur les associations à Villejuif !

L’arrivée aux responsabilités municipales de l’Union Citoyenne, pilotée par l’UMP, s’est traduite notamment par l’apparition de contraintes fortes à l’encontre d’une partie des associations. Au motif de réaliser des économies de fonctionnement, la nouvelle mairie a développé plusieurs stratégies visant à amoindrir la portée des travaux d’associations œuvrant dans le champ politique, et classées « à gauche ».

Un contexte politique hostile aux associations

Après avoir laissé se développer sur les réseaux sociaux, durant la campagne à l’élection municipale, une propagande irrationnelle sur le coût supposé des associations « politiques » (subventions jugées pharaoniques, mise à disposition d’une logistique de grande ampleur,…) mais aussi sur leur caractère subversif (pollution de l’espace lors des initiatives citoyennes comme le village des associations, marché de Noel, Corrida, journées pour la Paix, …) la nouvelle équipe a tenté de montrer ses muscles dès la première réunion post-électorale du Collectif des Associations, organisé le 7 mai 2014, et animé par Mme Thomas, adjointe en charge de la Démocratie participative.
Ont été ainsi sommées de ne pas participer au marché des associations du 1er juin :
– Association France Palestine Solidarité « par respect pour les autres communautés » ;
– Les amis de l’huma « motif politique » ;
– MRAP « Oui mais…sous réserve que ce ne soit pas communiste » ;
– ATTAC « motif politique » ;
– AMVAB « par respect pour les autres communautés » ;
– …

Choquée, la communauté associative s’est tout de suite mobilisée dans l’unité pour faire connaitre son mécontentement. Face à cette situation, Le Maire s’est très rapidement rétracté, arguant la confusion non sans avoir, avec une élégance toute relative, démenti son adjointe Mme Thomas.

Plusieurs évènements significatifs sont intervenus depuis :
– L’interdiction de participation aux initiatives afférentes à la Corrida a été adressée à un grand nombre d’associations. Les quelques associations rescapées ont été regroupées autour du Monument aux morts, à un endroit où le passage était très réduit, tandis qu’un « village des entreprises », qui a d’ailleurs très peu intéressé les villejuifois, occupait la place Pierre-Yves Cosnier, avec des entreprises dont on mesure mal l’apport à l’intérêt général, comme Herbalife, société de vente multiniveau condamnée à plusieurs reprises pour vente pyramidale
– La journée de la Paix (qui est une commémoration d’origine onusienne, de portée planétaire, et qui était traditionnellement organisée le même jour que la course) a été purement et simplement annulée, et Villejuif s’est retirée du réseau des villes pour la Paix !
– Il a été annoncé que le marché de Noel ne sera pas ouvert cette années aux associations !

Autant d’attaques contre un milieu associatif qui est pourtant l’une des richesses de notre ville !

Des arguments budgétaires douteux

La Mairie a mis en ligne sur le site de la ville les subventions accordées aux associations. Regardons-de plus près quelques exemples significatifs parmi les associations dans le viseur : ATTAC, 0€ en 2014, Mouvement de la Paix, 200€ en 2014, MRAP, 690€ en 2014 pour une association qui tient une permanence mensuelle au service des villejuifois … On le voit, aucun signe de subventions excessives pour ses associations ! On prétend que le coût pour la ville de l’utilisation par les associations des salles des Esselières ou du Conseil Municipal aurait, par le truchement du contrat Semgest, énormément couté au contribuable villejuifois : ATTAC par exemple, en 12 ans d’existence, Attac n’a utilisé que 2 fois ces salles.
En conclusion, l’argumentaire de nature budgétaire se révèle de portée limitée et ne résiste pas à l’analyse. La volte-face opérée fin Mai par M. Le Maire traduit de facto la nature purement politique du problème !

Une charte pour contrôler le monde associatif depuis le donjon de la Mairie

A l’occasion d’une réunion publique animée personnellement par le Maire, le 6 octobre dernier, la nouvelle majorité a promulgué une charte définissant le cadre de fonctionnement d’une association villejuifoise, et définissant les modalités d’octroi de subventions. Relevons :
– Domiciliation à Villejuif,
– Rythme et fréquentation des activités,
– Objectifs reconnus d’intérêt local : actions caritatives, culturelles, sportives contribuant au bien-être des Villejuifois, contribution à l’animation de la ville, création d’emplois d’économie sociale et solidaire. Tant pis pour celles qui œuvrent dans le champ universaliste de la transmission des savoirs, ou dans le champ indispensable du débat d’idées ! Tant pis également pour celles qui contribuent à la solidarité internationale, et elles sont nombreuses à Villejuif.

Il s’agit là d’une vision utilitariste et étriquée du monde associatif.

Pour une vision universaliste du monde associatif

Au PG, nous demandons une politique volontariste pour les associations, en particulier en termes de prêt de salles, indispensable aux associations pour se réunir, et d’espace donné aux associations lors des grandes manifestations qui font vivre notre ville : Corrida, Marché de Noël, vide-greniers et brocantes, etc. Les Associations doivent être libres de fixer elles-mêmes leurs objectifs, ce n’est en aucun cas à la Mairie de le faire pour elles. Nous défendons une vision universaliste du monde associatif. Les associations n’existent pas uniquement pour servir des objectifs immédiats et concrets, pour offrir des services à la population, elles existent aussi, peut-être surtout pour oeuvrer à l’émancipation humaine. Et cela, chaque association le fait à sa façon. ATTAC en dénonçant le système financier et en proposant des alternatives, le MRAP en luttant contre toutes les formes de discrimination, etc. Et pourtant, ces associations ne rentrent pas dans les critères fixés par la « charte » de la Mairie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s