Hausse d’impôts (mal) déguisée à Villejuif

Taxe_hab
Lors du Conseil Municipal du 26 septembre, les élus de la majorité municipale dite « Union citoyenne » ont voté une modification de la politique d’abattements de la taxe d’habitation. Sous couvert de doux euphémismes tels que « reprofilage » ou « optimisation », la suppression de cet abattement aura une conséquence extrêmement simple : chaque foyer villejuifois verra sa taxe d’habitation augmenter d’une cinquantaine d’euros, à l’exception de quelques rares foyers.

Soyons clairs : une hausse des recettes fiscales était sans doute indispensable, tant les dotations de l’état aux collectivités territoriales (et les plus touchées sont les communes) diminuent d’année en année. Cela avait débuté sous le règne de Nicolas Sarkozy et s’est intensifié sous celui de François Hollande. C’est toutefois avec de nombreuses contorsions que la majorité municipale a présenté cette hausse des impôts locaux.

Les nouveaux élus de la majorité se contredisent là-dessus: pour l’un, « il n’y a aucune augmentation des impôts », pour un autre, « la hausse de l’impôt sera d’environ 52 euros par an et par foyer ». Le fait est là : l’effort fiscal supplémentaire demandé aux villejuifois sera d’environ 600 000 euros, d’après les chiffrages fournis par l’exécutif. Il est vrai que revenir sur ses promesses de campagne n’est pas aisé…Souvenons-nous en effet des promesses du Maire et de ses deux premiers adjoints : « Plus d’emploi, plus de solidarité, moins d’impôts » (Franck Le Bohellec). « Les impôts n’augmenteront pas » (Philippe Vidal). « Les impôts sont déjà trop lourds, nous nous engageons à ne pas les augmenter » (Natalie Gandais). On comprend mieux les pirouettes auxquelles les mêmes se livrent aujourd’hui pour faire passer la pilule…

Deux remarques sur l’inconséquence des élus de l’Union Citoyenne :

Photo Pierre-Alain Dorange, CC-BY-SA

Photo Pierre-Alain Dorange, CC-BY-SADeux remarques sur l’inconséquence des élus de l’Union Citoyenne :

1) La hausse se fait de la façon la plus injuste qui soit : une augmentation uniforme pour presque tous. Il aurait été possible de faire autrement, en utilisant une hausse des taux. Le sujet est technique, mais tandis que la baisse de l’abattement affecte tous les foyers de façon presque uniforme, la hausse des taux affecterait moins fortement ceux qui occupent les logements les plus petits. Progressivité imparfaite, mais progressivité tout de même.
2) L’affectation de des nouvelles recettes : Une promesse non tenue pour en tenir une autre. Première augmentation d’impôt pour le financement de la vidéosurveillance, dont l’inefficacité (sauf cas particulier) est de plus en plus largement reconnue (voir l’excellente émission Cash Investigations sur ce sujet, et en particulier sur le cas d’Aulnay-sous-bois). Alors que certaines villes sont en train d’enlever les caméras faute d’efficacité (ou ont cessé depuis longtemps de les remplacer quand elles sont dégradées), l’actuelle majorité de Villejuif met au contraire le doigt dans cet engranage sécuritaire dispendieux et inefficace !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s