Les interventions occidentales ne font qu’attiser les incendies au Moyen-Orient. Déclaration de John Prescott, ex-vice premier ministre de Grande Bretagne

Le texte qui suit est la traduction d’un article de John Prescott, paru dans le journal anglais Mirror et accessible en version originale ici. John Prescott a été vice premier ministre de Tony Blair de 1997 à 2007. Ce texte n’est pas une prise de position du Parti de Gauche, mais une contribution dont nous jugeons qu’elle mérite d’être versée au débat de ce côté-ci de la Manche.

Prescott

13/11 : une autre date qui signifiera toujours plus qu’une simple juxtaposition de chiffres. Comme 9/11 et 7/7, elle symbolisera un moment où un pays, son gouvernement et les gens réalisent une vérité pénible : nous ne pouvons jamais vraiment à l’abri de la terreur.

Parce que nous ne pouvons jamais, la main sur le coeur, dire que nous pouvons protéger le public.

Que ce soit dans les Twin Towers de New York, le métro de Londres ou même sur les plages de la Tunisie, les extrémistes fondamentalistes trouveront toujours un moyen.

Les gouvernements promettent une justice rapide et le châtiment,  mais nous ne pouvons faire que très peu.

Il se trouvera des politiciens qui utiliseront les morts à Paris, comme ils l’ont fait après le 11 Septembre, pour progresser vers l’objectif d’accroître intervention militaire au Moyen-Orient.

La route de la vengeance ne se termine pas avec les talibans en Afghanistan. Elle a ajouté de nouvelles destinations – Saddam en Irak, Kadhafi en Libye, puis Assad en Syrie.

Une chose que j’ai apprise est que cette intervention occidentale n’aide jamais, elle ne fait qu’aggraver les choses. Et les aggraver considérablement.

Nos interventions, si nobles que puissent paraître leurs intentions, ne font qu’attiser les incendies au Moyen-Orient.

(…)

À mon avis, il y a trois choses que nous pouvons faire.

La première est de faire pression pour une solution régionale en Syrie. Cela implique que la communauté internationale travaille avec les voisins de la Syrie. Un accord durable ne pourra être atteint par la construction d’un consensus.

Ceci me conduit à mon deuxième point. De l’Afghanistan à l’Irak et à la Libye, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont attisé les troubles qui ont permis à Daesh d’émerger et de prospérer. Donc, nous devons cesser toute intervention militaire.

L’envoi d’un drone pour tuer Mohammed « Djihadi John » Emwazi peut séduire nos instincts de vengeance. Mais on le verra au Moyen-Orient comme une exécution d’État. La Grande-Bretagne et les Etats-Unis en tant que juge, jury et bourreau. Tout comme Daesh.

Comme les parents de Jim Foley ont déclaré: «C’est un bien maigre réconfort d’apprendre que Djihadi John pourrait avoir été tué par le gouvernement américain. Sa mort ne rend pas la vie à Jim « .

Donc, nous devons mettre fin à ces attaques de drones et n’entreprendre plus aucune aucune action militaire en Irak ou la Syrie. Que d’autres acteurs régionaux comme l’Iran s’impliquent en premier.

La dernière chose que nous pouvons faire est de montrer la Grande-Bretagne est engagée à trouver une paix durable dans tout le Moyen-Orient.

Nous ne pouvons pas laisser la plaie ouverte entre Israël et les territoires palestiniens continuer. Les Israéliens et les Palestiniens méritent de vivre ensemble pacifiquement. Cela signifie mettre la pression sur les deux gouvernements pour conclure un accord.

Le meilleur hommage à ceux qui sont morts à Paris est de ne pas envoyer des troupes et des drones pour « éviscérer » Daesh et la Syrie. Il est de canaliser cette énergie alimentée par la colère pour poursuivre une solution pacifique durable dans cette région.

Le mémorial durable à ceux qui sont morts le vendredi 13 doit être qu’ils reposent vraiment en paix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s