Les coqs, le soleil et les petits poissons rouges

m6r-logoLorsque ce matin-là quelques coqs ne chantèrent pas le soleil ne s’en avisa pas. Il continua sa course comme si de rien n’était. Quelques temps plus tard, un autre matin, d’autres coqs vinrent s’ajouter aux rang des muets. Le soleil  n’entendit pas le silence et se leva tout de même pour briller. Plus le temps passait moins les coqs chantaient plus le soleil se voilait la face.  Pourtant arriva ce qui devait arriver, trop de coqs refusèrent de continuer à le faire se lever, ils ne voulaient plus chanter pour un soleil qui ne chauffait que quelques uns. Puisque c’est ainsi se dit le soleil qui ne comprenait pas trop ce qui lui arrivait, je vais rester au chaud sous la couette étoilée et me trouver d’autres réveille-matins. Occupé qu’il était dans sa recherche il cessa d’éclairer, de chauffer notre bassin. Voilà pourquoi aujourd’hui il y fait froid, il y fait sombre. Voilà pourquoi ce matin je frissonne, je tremble et  ne vois pas très clair. Une chose cependant me parait évidente, les  petits poissons rouges doivent redonner aux coqs l’envie de chanter le matin. Une seule solution à mon avis : ne plus accepter,  ne plus supporter, ne plus laisser  les grands poissons décider à notre place  et aller à la rencontre des coqs. Pas facile pour les petits poissons rouges mais je ne vois pas d’autre issue possible pour retrouver la lumière de l’espérance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s