Primaires de la droite et du centre «  Il ne faut jurer de rien. » Vraiment ?

L’autre jour dans le journal j’ai lu un article assez intéressant dans lequel il était écrit : «  La prochaine fois que vous ressentirez le besoin de jurer, ne vous retenez pas. Dire des gros mots permet de soulager la douleur, entraîne une réaction émotionnelle qui mène à une analgésie et une dose d’adrénaline. Jurer semble activer les parties du cerveau associées aux émotions, pour quelqu’un qui souffre, c’est une forme de self-management. »

Tout à fait ce dont j’ai besoin en ce moment ! Analgésie, adrénaline, self-management ! Alors voilà, je vais me lancer, dire quelques mots inconvenants, déplacés, irrévérencieux, discourtois, impertinents, désinvoltes et brutaux car ce matin j’ai mal , je souffre et j’ai besoin d’extérioriser la rage qui gronde en moi ! Allez, j’ose : inventivité, générosité, humanité, solidarité, partage, désintéressement, audace, création, idéal, soulèvement, courage, cohésion, unité, gentillesse, tolérance, imagination, sens du bien commun, inspiration, souffle, renouveau, fraternité, innovation. Bon, je m’arrête là pour aujourd’hui car toujours dans cet article il est dit que trop de gros mots d’un coup ça annule l’ effet positif de cet acte révolutionnaire. Sachez aussi que je suis allé lire des textes sur les gros mots et que j’y ai découvert des petites phrases qui font du bien, je vous en livre quelques unes : «  C’est un langage tabou, la société fait pression pour qu’on ne prononce pas de gros mots mais ils sont bien là ! » «  Le gros mot est avant tout une transgression langagière, un saut hors du champ du politiquement correct. »  « Si les gros mots sont tabous c’est justement parce qu’ils naissent des interdits qui règnent dans l’espace collectif. »

Putain de bordel de merde ! 8 millions d’euros pour les Républicains et Fillon en tête ! Et la gauche qui se branle !

Ah ! La vache c’que ça fait du bien ! Je ne sais pas vous, mais moi je vais continuer à en dire des gros mots. Allez tiens, un p’tit dernier pour la route : révolution  citoyenne !

Publicités

Une réflexion sur “Primaires de la droite et du centre «  Il ne faut jurer de rien. » Vraiment ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s