Vacances

Le jour se lève, je me réveille au son du clapotis de l’eau et des lueurs du soleil qui passent à travers sa surface. Je ne sais pas pourquoi ni comment, mais ce matin je suis de bonne humeur. Je me sens bien. Je prends mon petit-déjeuner et je me prépare pour aller faire un petit tour dans mon bassin. C’est les vacances tout va bien.

Je sors de mon bocal,  sur le chemin je rencontre des poissons de toutes les couleurs du monde qui me sourient et me saluent. Certains sont en bancs et discutent tranquillement du flash météo du jour qui annonce une belle journée, aussi belle que les précédentes. La température de l’eau sera ni trop chaude ni trop froide, idéale pour aller nageoter.

Les rues de mon bassin, régulièrement entretenues par les services de la société Propbassin ne me semblent pas très nettes, mais bon, je ne vais pas faire grise écaille pour quelques détritus qui jonchent le sable… Je tourne la tête bien décidé à garder ma bonne humeur.

Je décide de passer par le square où les poissounets jouent toute la journée, c’est les vacances et c’est là qu’ils les passent. J’aime entendre leur cri, leur rire. J’aime les voir s’amuser, profiter de la vie. Leur jeunesse me rajeunit et me réjouit.

Le square de mon bassin, régulièrement entretenu par la société Squarebassin, une filiale de Propbassin, me paraît un peu négligé. Les peintures des jeux s’écaillent (tiens c’est drôle de dire ça pour de la peinture …) et certaines planches en bois se fendent. Les bancs pour les parents, en nombre bien insuffisant, sont couverts d’une mousse bizarre qui ne leur permet plus de s’asseoir pour surveiller leur petit. Mais bon, je ne vais quand même pas faire triste écaille pour des poissounets qui ne partent pas en vacances, pour de la peinture, des planches et de la mousse sur des bancs en nombre insuffisant. Aujourd’hui je suis de bonne humeur et je tiens à le rester, je tourne la tête. Je traverse le square et continue mon chemin, je passe devant l’école fermée, c’est les vacances. Sur la grille d’entrée est toujours affichée la colère des parents : « Non à la fermeture de classe ! Nos enfants ne sont pas des sardines ! »

L’école de mon bassin, administrée par la société Éducbassin, elle aussi filiale de Propbassin, semble être devenue un champ de bataille.Les parents des écoliers ne sont pas d’accord pour que l’on fasse des économies sur les arêtes de leurs petits, ils réclament plus de moyens pour l’éducation et veulent qu’Éducbassin arrête de penser chiffres plutôt que bien-être, ils veulent que leurs enfants apprennent dans de bonnes conditions ! Ils ont occupé l’école et y ont même passé des nuits. Mais bon, je ne vais quand même pas me triturer les écailles pour quelques poissounets en plus dans une salle de classe, des enseignants sous-payés et des programmes scolaires indigents. Je respire tout de même un peu plus vite, je ne sais pas trop pourquoi, je tourne la tête m’accrochant à ma bonne humeur et accélérant ma nage je tourne à l’angle de la rue qui me conduit devant le Bocal Pour Tous.

Le Bocal Pour Tous de mon bassin est géré par la société Culturbassin, et oui, vous commencez à vous en douter, filiale de Propbassin. Depuis quelques temps dans le BPT les fêtes se font rares, les animations aussi. Il faut dire que la société mère trouve dangereuse la Culture, c’est pour cela qu’elle en a réduit le budget. Mais … bon … je ne vais quand même pas m’arracher les écailles pour une ou deux fêtes en moins, pour quelques spectacles …

Je sens que mes branchies ont du mal à ventiler, je ne comprends pas du tout ce qui m’arrive. Je trouve la force de tourner ma tête et j’aperçois au loin, à droite, l’hôpital de mon bassin. Ah non ! me dis-je. Je ne vais pas passer là car si je me mets à penser à Santébassin je sens que je vais me trouver mal pour de bon ! Mais si je prends à gauche, je vais tomber sur Sécuribassin et rencontrer dans toutes les rues les chantiers de Constructbassin ! Et puis quoi, je suis de bonne humeur ou pas ce matin ? Qu’est-ce qui me prend de voir Propbassin partout !

Je décide donc pour lutter contre ces mauvaises pensées de rentrer dans mon bocal. Assez nageoté pour aujourd’hui, me dis-je, je rentre au bocal me mettre devant un bon film ou une bonne série tv !

Et là, devinez … je prends conscience que la tv est tenue par Audiovisubassin … ma bonne humeur s’envole. Comment je vais faire maintenant pour tourner la tête et ne pas voir ce qui se passe autour de moi ? La journée avait pourtant bien commencé …

Y a des jours comme ça où je me dis que sortir de son bocal ça a quand même du bon, que ça aide une cervelle de petit poisson rouge comme la mienne  à réfléchir, que ça aide les petits poissons rouges à aller plus loin. Amis petits poissons rouges, je sais, c’est les vacances, permettez-moi tout de même un conseil : faites comme moi, de temps en temps sortez de vos bocaux et regardez attentivement autour de vous. Bonnes promenades à tous !

WP_20150129_001 (1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s