Les jours d’après, quelle affaire !

muguet

C’était le 1er mai et comme tous les premiers mai, les petits poissons rouges nageotaient ensemble dans le bassin. Ils défilaient pour la fête du travail, ils célébraient  la journée interbassin des petits poissons travailleurs. Oui, les petits poissons rouges ont des traditions auxquelles ils tiennent, cette date est très importante pour eux. Bien sûr, les poissons-policiers étaient là pour éviter tout débordement. C’est leur mission, leur rôle. C’est pour cela qu’ils existent, nous protéger des déferlements. En règle générale ils font ça pas trop mal.

Parmi eux ce jour-là, il y en eut un qui se montra particulièrement zélé. Son ardeur fut filmée et tout le monde put voir, grâce aux canaux sociaux, à quel point il faisait bien son travail pour ramener les petits poissons égarés dans le droit chenal. Je vous l’avoue que j’en avais les écailles qui se tordaient de douleur et mes branchies qui ventilaient à fond à la vue de ces images ! Après celles des petits poissons-étudiants celles-ci m’achevèrent. Comment peut-on laisser faire ça dans mon bassin ? Au nom de quoi, de qui, me suis-je demandé. Les poissons-policiers auraient-ils attrapé la rage ? Bref, vous l’avez compris j’étais secoué, électrisé. C’était comme si, moi aussi, j’avais subi l’acharnement de ce poisson-policier. Comme on dit en humain, j’étais mal.

Je ne me souviens plus trop comment ça s’est enchaîné, ma mémoire me joue parfois des tours, je ne suis qu’un petit poisson rouge… mais des journalistes s’en sont mêlé et on apprit alors, entre autres choses, que ce poisson-policier-là n’en n’était pas un ! Enfin si, c’est un poisson mais pas un policier ! En fait il s’était habillé avec un costume fait de vraies écailles de poisson-policier ! Là, je vous dis pas le scandale ! Tant qu’on croyait que c’était un policier on trouvait ça presque normal, banal même, mais là …! À croire que seuls les poissons-policiers ont le droit de se montrer fougueux face aux petits poissons-manifestants ! Non, ce qui choqua ce fut son déguisement ! Pensez-y quand ce sera carnaval si vous vous déguisez…On n’a pas le droit de se déguiser en policier avec un vrai costume de policier et de croire que, parce qu’on a mis un vrai costume, l’on peut faire comme les vrais policiers ! C’est la loi ! La loi ne se discute pas et nul n’est censé l’ignorer.

Il y eut tout plein d’articles dans les journaux et pendant des jours et des jours on entendit parler que de ça dans tous les bocaux ! Une enquête fut menée et on s’aperçut que le faux poisson-policier avait ses entrées dans le Grand Aquarium et qu’il agissait sans doute pour le compte du Grand Poisson Élu, il paraîtrait même qu’il lui gardait son corps ! Mais figurez-vous qu’en plus, les faux-policiers-vrais-poissons n’ont pas le droit de garder le corps du Grand Poisson Élu ! Il existe pour cela tout un groupe de poissons spéciaux ! Alors là ! Rescandale ! Ça a bardé dans tous les coins du bassin ! C’en était trop pour les poissons-élus ! Ils se sont réveillés. Ils ont créé une commission et ils ont demandé au faux-policier mais vrai-poisson de venir leur dire si oui ou non il travaillait pour le Grand Poisson Élu, s’il protégeait son corps. Savez-vous ce qui s’est passé ? Le vrai-poisson-faux-policier a dit toute la vérité. Comment ça vous ne l’avez pas cru ?! Ils lui ont fait prêter serment ! Il a juré !

Je vous avoue que je suis comme vous, j’ai des doutes… du coup je suis allé regarder de plus près les définitions de « prêter serment » et j’ai trouvé plein d’expressions avec «  prêter » comme : prêter main forte, prêter la main, prêter secours, prêter des intentions … allez savoir comment … par quelles associations d’idées je suis arrivé aux expressions avec « porter » comme : porter à confusion, porter main forte, porter beau, porter le chapeau et par quelle autre association d’idée je suis tombé sur l’expression : «  on ne prête qu’aux riches. » C’est étonnant non comment ça fonctionne le tout petit cerveau d’un petit poisson rouge ?

Oh ! Une dernière chose avant de vous quitter ! Amis petits poissons rouges, si au lieu de défiler on se posait, s’asseyait dans les prochaines manifs ? Si au lieu de nager dans les allées du bassin on allait dans un parc, un bois, un champ ? C’est mon petit côté hippie sans doute qui remonte à la surface …

wp_20150501_001

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s