Élections municipales : Communiqué de Villejuif Insoumise

Alors que plane un doute légitime sur le maintien du second tour des élections municipales initialement prévu le 21 juin prochain, les tractations politiciennes ont déjà commencé.

Nous pensons que c’est bien prématuré, alors que ni la forme (second tour seulement, ou reprise des deux tours), ni le calendrier ne sont encore connus.  Mais, puisque c’est à l’ordre du jour, la France Insoumise Villejuif se doit de donner sa position.  

Le « monde d’après » est surtout lourd de menaces. La pandémie a révélé la face cachée du système : avec le confinement, beaucoup de Villejuifois.es qui vivaient au jour le jour ont commencé à basculer dans la misère. Et le drame, hélas, ne fait que commencer. La crise du modèle néo-libéral mondial va créer une situation de dépression économique et de sous-emploi de long terme. Cette déflagration à la fois sanitaire, économique et sociale n’épargnera pas notre ville.

Pendant la période de confinement, la solidarité citoyenne, à travers le mouvement associatif, a montré de magnifiques exemples de solidarité concrète, en endossant sur le terrain des responsabilités bien au-delà de leurs activités usuelles. A l’inverse, la mairie de Villejuif a, comme souvent, privilégié la communication à l’action : CCAS inexistant, aucun dialogue avec les associations, obstruction à la mise en place d’une commission de solidarité municipale pourtant votée à l’unanimité, réouverture des écoles à marche forcée…

Or, sur la durée, c’est aux pouvoirs publics d’assurer l’égalité des citoyen.nes, par des mécanismes de solidarité et de redistribution.

Le maire persiste et signe dans une gestion caricaturalement anti-démocratique, avec exercice clanique du pouvoir, au service de ses seuls intérêts électoraux.

Dans les prochains mois, les prochaines années, les Villejuifois.es vont avoir absolument besoin que leur municipalité constitue un point d’appui contre les politiques d’austérité gouvernementales qui s’annoncent.

La France Insoumise Villejuif considère que la situation exige la réalisation d’une unité populaire autour d’un programme authentiquement de gauche pour ces futures élections municipales.

Ce que déclarait Elisabeth Arend au soir du premier tour reste donc plus que jamais à l’ordre du jour : Villejuif doit redevenir une ville populaire, généreuse et solidaire.

Villejuif doit dans les années qui viennent relever les défis des urgences : démocratique, écologique, sociale.

En groupant nos forces nous y arriverons, il le faut !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s