Je confine, donc je pense.

En ces temps difficiles et troublés, je ne vous fais pas de dessin, les petits poissons s’en vont manifester pour nos libertés. Pour elles, pour nous, ils s’en prennent plein les écailles et les branchies. Leur combat, leur courage pour y retourner, malgré tout, à chaque fois, forcent mon admiration. Voulant leur écrire un petit texte pour le leur dire, des mots se sont mis à tourner en boucle dans ma petite tête de petit poisson rouge : nos, vos, ma, mon, leur …

La mémoire, c’est bizarre quand même! Leçon de grammaire sur les déterminants possessifs, c’était il y a bien longtemps, la prof nous demandait de mettre un nom derrière chaque déterminant qu’elle nous présentait les uns sous les autres dans un tableau à compléter. À cette époque j’étais jeune, je ne me souviens plus très bien des mots que j’ai écrits. J’ai certainement parlé des fleurs, des petits oiseaux, de ma famille, de mes amis, de mes centres d’intérêt … bref de mon univers.

6 décembre 2020, dimanche de confinement, je retourne en enfance :

MArésistance
TAlutte
SAtoute-puissance
MONespérance
TONacharnement
SONmépris
MESdétresses
TESS.O.S
SESbassesses
NOTRErage
VOTREcourage
LEURlâcheté
NOSlibertés
VOSfiertés
LEURSviolences

Et là, après avoir refait l’exercice, comme un jeu, je prends conscience de l’importance du choix des mots, conscient ou inconscient il met en lumière le temps qui passe, l’effet de ce qui se passe dans NOTRE bassin sur MA vie, TA vie, NOS vies, MON histoire, TON histoire, NOTRE HISTOIRE .

C’est comme une évidence : ce qui m’appartient peut aussi t’appartenir, nous avons des choses en partage, certains diraient en « commun ».

C’est tout ça qu’ils vont défendre en allant s’en prendre plein les écailles et les branchies chaque samedi de ces dernières semaines.

Tiens, en me relisant je viens de m’apercevoir de mon utilisation de la ponctuation, des points, points de suspension, d’interrogation. Grammaire !

La grammaire, les mots que l’on choisit … et s’ils étaient là pour nous faire comprendre le monde, nous aider à le penser, l’organiser, nous organiser… pour lutter… pour résister à LEUR grammaire?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s