Les cités éducatives, du beau discours au dépouillement de l’école… Soyons sur nos gardes !

Communiqué de la France Insoumise Villejuif du 18 septembre 2021

La ville de Villejuif souhaite s’inscrire dans le programme « cité éducative » proposée par le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports. Il consiste, selon la version officielle, à donner des moyens dans les quartiers « politiques de la ville » en faisant travailler différents acteurs : collèges, écoles, associations culturelles et sportives, habitants et entreprises.

Si ce dispositif prévoit quelques arguments qui pourraient sembler attractifs (places en crèches, petits déjeuners gratuits), la réalité dans les territoires qui l’expérimentent déjà est inquiétante, en particulier l’ingérence d’associations et du secteur privé sur le programme scolaire national et la disparition de postes de direction. Nous pouvons craindre l’influence idéologique d’une association ou d’une entreprise sur la gestion d’une école ou d’un collège sans contrôle.

L’école républicaine, publique et laïque est un bien précieux qui fonde notre nation : qu’on soit issu d’un territoire aisé ou d’un territoire précaire, l’école publique, sous l’égide du ministère de l’Éducation Nationale est la même pour toutes et tous. Elle doit offrir, comme tous services publics, les mêmes qualités et non pas dépendre du bon vouloir d’une commune, d’une association labellisée ou d’une entreprise.

Villejuif Insoumise s’oppose fermement à la mise en place de ce programme et dénonce les intentions du gouvernement sur le long terme en matière de fonctionnement des écoles, des collèges et des lycées. 

Si le gouvernement de Macron défendait le service public cela se saurait !

Nous soutenons la mobilisation lancée à l’appel de l’ensemble des syndicats enseignants qui ont unanimement demandé à la mairie de surseoir à ce projet et appellent à un rassemblement Lundi 20 Septembre à 12h15 devant la mairie de Villejuif.

Fermeture du bureau de Poste à Léo Lagrange : la France Insoumise dit « NON » !

Quatre bureaux de poste pour une ville comme Villejuif, avec près de 55 000 habitant.e.s, ce n’est pas de trop. Ce n’est même pas assez ! 

Pourtant, la Poste annonce la fermeture de l’un d’eux, le bureau de poste Léo Lagrange, au 30 octobre 2021, soit dans moins de 2 mois. 

Déjà les horaires avaient été réduits, ce phénomène devait rester temporaire. Il annonçait finalement le déclin de ce service public dans notre ville. 

La demande incessante de rentabilité entraîne la disparition de nos services publics, à Villejuif comme sur tout le territoire, sans aucun souci pour l’utilité qu’ils peuvent avoir pour nous toutes et tous. La vampirisation du service public se poursuit dans nos quartiers !

Il faudra aux habitant.e.s parcourir la moitié de Villejuif pour avoir accès à leurs courriers, leurs colis… à tout ce dont ils ont besoin au quotidien !

Ça suffit ! La course incessante à la rentabilité ne doit pas faire de nos territoires des zones désertées par les services publics !

La France Insoumise de Villejuif dit fermement « NON »  et appelle à la mobilisation contre la fermeture du bureau de Poste de Léo-Lagrange !