« …sans faire bouger l’autre »

Et l’abondance ?

Bordel !

Je viens de rattraper mon retard « infos » journaux, réseaux , et j’apprends de source sûre et certaine, de sa propre bouche , que le Grand Poisson en a 2. Oui. Même qu’on peut lui en toucher une sans faire bouger l’autre ! C’est drôle cette manie de nommer les parties du corps humain dans les discussions pour argumenter, être certain d’être bien compris… bon, ben je m’y mets, moi aussi.

Lire la suite