Ca n’a pas traîné : l’état d’urgence contre les associations.

Communiqué de la Ligue des droits de l’homme

Le ministre de l’Intérieur perd ses nerfs, confond et assimile le mouvement associatif au terrorisme

Après avoir interdit les manifestations citoyennes autour de la COP21, voici que le ministre de l’Intérieur assigne à résidence M. Joël Domenjoud, en charge de la « legal team » de la coalition au motif qu’il ferait partie de l’ultra-gauche parisienne qui veut remettre en cause la tenue de la COP. M. Domenjoud est tenu de pointer trois fois par jour au commissariat.

Si l’on avait besoin d’une confirmation que l’état d’urgence est un danger pour les libertés publiques, cette mesure en attesterait tant elle révèle que la lutte contre le terrorisme n’est ici qu’un prétexte pour interdire toute voix dissonante.

Comme nous l’avions craint, l’état d’urgence s’accompagne de mesures de plus en plus arbitraires.

D’ores et déjà nous demandons la levée immédiate de l’assignation à résidence de M. Joël Domenjoud.

Publicités

Ca n’a pas traîné : l’état d’urgence contre les zadistes.

Extrait de l’article  Verrouillage du plateau de Saclay dès Vendredi d’Essonne Info

Un arrêté préfectoral institue une « zone de protection ou de sécurité » sur le plateau de Saclay (…) tout le secteur sera filtré, des contrôles systématiques seront effectués, et des barrages sur les principaux axes donneront lieu à des fouilles massives des véhicules. Plus important, toute personne présente sur place devra être en mesure de justifier sa présence, au risque de se voir demander de faire demi-tour.

Pourquoi ces mesures d’exception dans une zone si éloignée de Paris ?

Dans le viseur des autorités, plusieurs appels qui circulent sur internet de militants du climat, à se retrouver avant la COP21 sur le Plateau. A commencer par les marcheurs venus en tracteurs et vélos depuis Notre-dame-des-Landes

Pour les Villejuifois qui travaillent à Saclay, deux semaines de galère en perspective. Et beaucoup plus grave : l’état d’urgence est utilisé, brutalement, pour interdire les manifestations parfaitement légitimes et légales. C’est vraiment allé très vite.

Les interventions occidentales ne font qu’attiser les incendies au Moyen-Orient. Déclaration de John Prescott, ex-vice premier ministre de Grande Bretagne

Le texte qui suit est la traduction d’un article de John Prescott, paru dans le journal anglais Mirror et accessible en version originale ici. John Prescott a été vice premier ministre de Tony Blair de 1997 à 2007. Ce texte n’est pas une prise de position du Parti de Gauche, mais une contribution dont nous jugeons qu’elle mérite d’être versée au débat de ce côté-ci de la Manche.

Prescott

13/11 : une autre date qui signifiera toujours plus qu’une simple juxtaposition de chiffres. Comme 9/11 et 7/7, elle symbolisera un moment où un pays, son gouvernement et les gens réalisent une vérité pénible : nous ne pouvons jamais vraiment à l’abri de la terreur.

Parce que nous ne pouvons jamais, la main sur le coeur, dire que nous pouvons protéger le public.

Que ce soit dans les Twin Towers de New York, le métro de Londres ou même sur les plages de la Tunisie, les extrémistes fondamentalistes trouveront toujours un moyen.

Les gouvernements promettent une justice rapide et le châtiment,  mais nous ne pouvons faire que très peu.

Il se trouvera des politiciens qui utiliseront les morts à Paris, comme ils l’ont fait après le 11 Septembre, pour progresser vers l’objectif d’accroître intervention militaire au Moyen-Orient.

La route de la vengeance ne se termine pas avec les talibans en Afghanistan. Elle a ajouté de nouvelles destinations – Saddam en Irak, Kadhafi en Libye, puis Assad en Syrie.

Une chose que j’ai apprise est que cette intervention occidentale n’aide jamais, elle ne fait qu’aggraver les choses. Et les aggraver considérablement.

Nos interventions, si nobles que puissent paraître leurs intentions, ne font qu’attiser les incendies au Moyen-Orient. Lire la suite

SOMMET INTERNATIONALISTE POUR UN PLAN B EN EUROPE

Comment briser le carcan défini par leprésident de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.  « il ne peut y avoir de choix démocratiques contre les traités européens » ? Le SOMMET INTERNATIONALISTE POUR UN PLAN B EN EUROPE, avec Jean-Luc Mélanchon, Yannis Varoufakis, Olivier Besancenot, Frédéric Lordon, Oskar Lafontaine, et bien d’autres  sera diffusé en direct ce week-end sur
https://www.euro-planb.eu/

Communiqué

Le Parti de Gauche condamne les actes de vandalisme commis à Villejuif et apporte son soutien au Parti communiste

Le Parti de Gauche était présent ce dimanche matin 18 octobre au rassemblement qui était organisé sur le Parvis Georges-Marchais de Villejuif en réaction à la présence annoncée de militants du Front national.

Ses militants ont appris et constaté à cette occasion que les locaux de la section du Parti communiste de Villejuif avaient été vandalisés pendant la nuit par des personnes qui ont signé leurs actes au nom du GUD (Groupe Union Défense).

Le Parti de Gauche porte un programme qui défend la liberté d’expression et le pluralisme démocratique et qui s’oppose à toutes les formes de violence politique.

Il condamne fermement les actes commis au « 21 » et apporte son soutien fraternel au Parti communiste et à ses militants.

Le 18 octobre 2015,

Marie Tiphagne et Djamel Arrouche, Co-secrétaires du Parti de Gauche du Val-de-Marne.

N’oublions pas les crimes commis il y a 54 ans.

Hommage aux victimes du 17 octobre 1961 à Villejuif ce samedi 17 octobre 2015 à 11 heures, à l’angle de la rue Paul Bert et de la ruelle au puits face au parc Pablo Neruda

Il y a 54 ans, le 17 octobre 1961, une manifestation à l’initiative de la Fédération de France du Front de Libération Nationale algérien (FLN) fut sauvagement réprimée dans les rues de Paris.

Ces crimes eurent lieu dans le contexte de la guerre d’Algérie qui avait débutée en 1954. Cette manifestation avait pour but d’abord de protester contre la décision discriminatoire prononcée par les autorités de la police de la Seine (anciennement Paris et sa banlieue),  le 5 octobre 1961, qui avait mis en place un « couvre-feu pour les français musulmans d’Algérie ». Cette formulation, intolérable et directement inspirée du vocabulaire colonial, était celle du Préfet de Police de Paris qui se nommait… Maurice Papon !

Elle était si contraire aux principes fondamentaux de la Constitution de la République que, le lendemain, le Ministre de l’Intérieur M. Roger Frey abandonnait ce terme de « couvre-feu » pour lui substituer, avec une certaine hypocrisie, celui de « vive recommandation » d’interdiction de circuler le soir pour « les français musulmans ». Mais l’idée restait la même : une odieuse discrimination entre les citoyens et les habitants de Paris, capitale de la République Française.

C’est pour protester contre cela que le 17 octobre 1961 entre 30 000 et 50 000 personnes, à l’appel de la Fédération de France du FLN, voulaient défiler, sans arme, ni drapeau ni banderole, dans la plus grande dignité.

Lire la suite

Sapin crétin.

Photo Matthieu Riegler, CC-By

Wikipédia nous dit que les lapins crétins sont des lapins anthropomorphes blancs, communiquant en sabir. Mentalement instables, les lapins démontrent souvent de grandes et étranges doses d’adrénaline, durant lesquelles leurs yeux deviennent rouges tandis qu’ils hurlent un énorme « BWAAAAAAAH! ».

Il y en a au moins un qui a réussi à devenir ministre.

Ce 8 Octobre, Michel Sapin a parlé au Financial Times. Michel Sapin est ministre des finances, et membre du parti socialiste.

A propos de la chemise déchirée, il éructe : “Those who did this are imbeciles, thugs, cretins, who will be charged”( 1)

Le cri du coeur d’un énarque dévoué au MEDEF : le peuple est imbécile ;  classes laborieuses, classes dangereuses ; une seule réponse, la violence d’Etat.

Pourquoi tant de rage ? Monsieur Sapin est un politicien professionnel, depuis sa sortie de l’ENA. Comme bien d’autres, il risque fort de se faire licencier dans les mois qui viennent. S’il y perd sa chemise, ce ne sera que justice.

(1) “Ceux qui ont fait ça sont des imbéciles, des voyous, des crétins, qui seront poursuivis”