Le Parti de Gauche Nord-Pas-de-Calais Picardie soutient les « 8 de Goodyear »

goodyear1Le verdict est tombé : 8 ex-salariés de l’entreprise Goodyear installée à Amiens-Nord ont été condamnés à 24 mois de prison dont 9 mois fermes. Leur crime ? Avoir retenu un patron coupable d’avoir détruit une entreprise viable.

C’est une nouvelle gifle donnée à tous les travailleurs luttant pour la survie de leurs emplois. Cette condamnation est politique : c’est le pouvoir politique par la voix du procureur de la République qui a réclamé cette peine.

Cette décision de justice risque de créer un précédent terrible : qui osera désormais en France contester l’ordre établi par la société capitaliste si au final ceux qui combattent en première ligne sont aussi lourdement condamnés ?

Voilà le visage d’une justice à deux vitesses, d’une justice de classe. L’Histoire retiendra que sous Hollande on a beaucoup pardonné aux grandes multinationales, on les a même aidé, quand dans le même temps on criminalisait les travailleurs et les syndicalistes.

Le Parti de Gauche Nord-Pas-de-Calais Picardie exprime toute sa colère face à cette décision et apporte son total soutien aux « 8 de Goodyear » et à tous leurs camarades.

Le Parti de Gauche Nord-Pas-de-Calais Picardie, Marie-Laure Darrigade et Laurent Matejko , ex-chefs de file du PG aux élections régionales appellent les citoyens à manifester massivement leur solidarité avec les salariés condamnés par la justice.
Plus que jamais, ne lâchons rien ! – See more at: https://www.lepartidegauche.fr/viedegauche/le-parti-gauche-nord-pas-calais-picardie-soutient-les-8-goodyear-34033#sthash.VwcWxgyQ.dpuf

Publicités

Incendie à l’hôtel de ville de Villejuif

A peine 24 heures après l’horreur des attentats du 13 novembre à Paris et Saint Denis, l’hôtel de ville de Villejuif a été en partie détruit par les flammes. Si l’incendie n’a heureusement fait aucune victime, et a été circonscrit rapidement grâce à l’action des sapeurs-pompiers, cet événement touchant la maison commune des Villejuifois vient renforcer dans notre ville le climat d’effroi et d’inquiétude que nous connaissons depuis deux jours. Lire la suite

Communiqué

Le Parti de Gauche condamne les actes de vandalisme commis à Villejuif et apporte son soutien au Parti communiste

Le Parti de Gauche était présent ce dimanche matin 18 octobre au rassemblement qui était organisé sur le Parvis Georges-Marchais de Villejuif en réaction à la présence annoncée de militants du Front national.

Ses militants ont appris et constaté à cette occasion que les locaux de la section du Parti communiste de Villejuif avaient été vandalisés pendant la nuit par des personnes qui ont signé leurs actes au nom du GUD (Groupe Union Défense).

Le Parti de Gauche porte un programme qui défend la liberté d’expression et le pluralisme démocratique et qui s’oppose à toutes les formes de violence politique.

Il condamne fermement les actes commis au « 21 » et apporte son soutien fraternel au Parti communiste et à ses militants.

Le 18 octobre 2015,

Marie Tiphagne et Djamel Arrouche, Co-secrétaires du Parti de Gauche du Val-de-Marne.

N’oublions pas les crimes commis il y a 54 ans.

Hommage aux victimes du 17 octobre 1961 à Villejuif ce samedi 17 octobre 2015 à 11 heures, à l’angle de la rue Paul Bert et de la ruelle au puits face au parc Pablo Neruda

Il y a 54 ans, le 17 octobre 1961, une manifestation à l’initiative de la Fédération de France du Front de Libération Nationale algérien (FLN) fut sauvagement réprimée dans les rues de Paris.

Ces crimes eurent lieu dans le contexte de la guerre d’Algérie qui avait débutée en 1954. Cette manifestation avait pour but d’abord de protester contre la décision discriminatoire prononcée par les autorités de la police de la Seine (anciennement Paris et sa banlieue),  le 5 octobre 1961, qui avait mis en place un « couvre-feu pour les français musulmans d’Algérie ». Cette formulation, intolérable et directement inspirée du vocabulaire colonial, était celle du Préfet de Police de Paris qui se nommait… Maurice Papon !

Elle était si contraire aux principes fondamentaux de la Constitution de la République que, le lendemain, le Ministre de l’Intérieur M. Roger Frey abandonnait ce terme de « couvre-feu » pour lui substituer, avec une certaine hypocrisie, celui de « vive recommandation » d’interdiction de circuler le soir pour « les français musulmans ». Mais l’idée restait la même : une odieuse discrimination entre les citoyens et les habitants de Paris, capitale de la République Française.

C’est pour protester contre cela que le 17 octobre 1961 entre 30 000 et 50 000 personnes, à l’appel de la Fédération de France du FLN, voulaient défiler, sans arme, ni drapeau ni banderole, dans la plus grande dignité.

Lire la suite

La France doit reconnaître l’Etat de Palestine

Communiqué – Groupe Palestine du Parti de Gauche
1948, Palestine. Photo Mr Hanini (sur Wikimedia Commons). License CC-BY-SA

1948, Palestine. Photo Mr Hanini (sur Wikimedia Commons). License CC-BY-SA

Le 15 mai 2015, les Palestiniens commémorent le 67ème anniversaire de la « Nakba » (Catastrophe), c’est-à-dire l’expulsion de centaines de milliers de civils en 1948 et la destruction de villages entiers, comme le village de Deir Yassine dont 250 habitants furent assassinés. Ce sont au total plus de 700.000 personnes qui furent contraintes de quitter leurs terres du jour au lendemain, soit sous la menace directe, soit par peur de subir le sort de leurs compatriotes assassinés.

Lire la suite

Mr le Maire, merci de cesser vos propos désobligeants

Suite aux propos et attitudes désobligeants du Maire par rapport aux élus de l’opposition, voici une lettre ouverte en date du 8 avril 2015 envoyée par les élu-e-s Front de Gauche, PS et MRC :

Lettre ouverte à Monsieur le Maire