Hollande, Valls, et le culte du cargo

Le culte du cargo est un ensemble de pratiques de certaines populations indigènes de Mélanésie, visant à obtenir un effet favorable (l’arrivée d’un avion cargo pour parachuter des vivres) par des moyens magiques, consistant à mimer le comportant des techniciens militaires étrangers observés durant la seconde guerre mondiale (opérateurs radio, personnels des aéroports) qui permet à ces techniciens étrangers d’obtenir l’effet désiré : l’arrivée d’un avion cargo pour parachuter des vivres. L’avion cargo était vu par ces populations ayant vécu jusque là sans contact avec la civilisation occidentale comme une manifestation d’origine divine, obtenue par des comportements tels que parler dans une radio ou s’agiter au bout d’une piste d’atterrissage. Les populations indigènes pensaient donc qu’en reproduisant ces comportements, ils obtiendraient l’effet désiré, à savoir l’arrivée de vivres. Ces croyances les amenaient à des comportements inefficaces et même contre-productifs : construire de fausses pistes d’atterrissage, de faux postes de communication radio, en paille, bois et coquilles de noix de coco, agiter des signaux lumineux au bout de la piste d’atterrissage, etc. Et si ça ne fonctionne pas, c’est qu’on n’en a pas fait assez ! Il faut encore construire des hangars, des antennes, de faux avions à placer en bout de piste d’atterrissage, détruire les récoltes en offrande aux divinités, etc.

Et Hollande et Valls dans tout ça ? Ils se sont fait, avec une majorité de la classe politique, les prophètes en France d’une forme bien particulière du culte du cargo. Lire la suite

Publicités