Villejuif, ADP, et la lettre sans réponse…

Le 30 septembre, nous adressions au marie de Villejuif une lettre pour connaître le dispositif mis en place dans notre ville pour porter à la connaissance des habitants la mise en place d’une consultation en vue de l’organisation d’un Référendum d’Initiative Partagé au sujet des aéroports de Paris…

Vous pouvez en savoir plus ici, et même qui sait, aller signer cette demande de Référendum pour revenir sur la privatisation des Aéroports de Paris.

Cette lettre, que nous publions ici, est restée à ce jour sans réponse…

Hôtel de ville de Villejuif

Monsieur Le Maire                           
Esplanade Pierre-Yves-Cosnier
94 800 Villejuif

          Villejuif, le 30 septembre 2019

Objet : projet de référendum d’initiative partagée sur les aéroports de Paris

Monsieur le Maire,

Le 9 avril 2019, 248 parlementaires ont déposé une proposition de loi afin que le groupe Aéroports de Paris (ADP) soit considéré comme un service public. Cette initiative a eu lieu en pleine période d’examen du projet de loi PACTE, qui vise notamment à privatiser plusieurs entreprises dont le groupe ADP et qui a été adopté définitivement par 147 voix contre 50.

Ce projet de rassemblement transpartisan entre parlementaires de gauche et de droite a permis de franchir la barre des 185 soutiens parlementaires pour activer la procédure de référendum d’initiative partagée. Ainsi, il revient désormais aux organisations politiques de réunir les signatures d’au moins 10 % du corps électoral, soit plus de 4.700.000 soutiens à compter du 13 juin 2019 et ce pour une durée de 9 mois, soit jusqu’au 12 mars 2020.

Les signatures sont possibles en ligne sur une page dédiée du site du ministère de l’intérieur.

Cependant, la loi organique n° 2013-1114 du 6 décembre 2013 portant application de l’article 11 de la Constitution prévoit la mise en place de points d’accès à Internet « dans la commune la plus peuplée de chaque canton ».

Par ailleurs, un électeur peut également faire enregistrer « par un agent de la commune » son soutien « présenté sur papier ». Ces éléments ont également été rappelés par une circulaire de M. le préfet du Val-de-Marne en date du 6 juin dernier.

Considérant ces éléments et afin de pouvoir renseigner les citoyens sur les possibilités qui s’offrent à eux, nous vous écrivons ce jour afin de connaître le dispositif mis en place dans notre ville :

– Quels sont les points d’accès à Internet mis à disposition pour la collecte des signatures ?

– Quels sont les horaires d’ouverture des services considérés ?

– Quels sont les agents habilités à faire enregistrer les soutiens papiers ? À quels horaires est-il possible de venir déposer ces soutiens ?

– Quels sont les moyens de communication mis en œuvre par la ville de Villejuif visant à informer de l’existence de ce référendum d’initiative partagée ?

Notre mouvement mobilise déjà les citoyens sur cette importante cause depuis la rentrée, nous vous remercions donc par avance de bien vouloir nous apporter les éléments de réponse dans les meilleurs délais.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Maire, l’expression de mes respectueuses salutations.

Mme Sophie RUIZ, pour le Groupe d’action LFI Villejuif Insoumise

Le Maire et le local

le_maire_et_le_local

Jusqu’en janvier 2016, au 9 rue Paul Bert,
Le service jeunesse aujourd’hui amer
Occupait sans loyer des locaux
Fort utiles car municipaux

Ô jeunesse turbulente que le Maire a déplacé
En de payantes pénates place du marché
Laissant vacant un pauvre local
Pour y installer la Police Municipale

Maçons et peintres se dépêchèrent
Cortèges d’artisans rue Paul Bert
Le Maire n’était pas peu fier
De ce nouvel écrin pour commissaire.

Quelques semaines plus tard,
Les riverains enfin consultés
Se sont mis en pétard
« Pas de Police à notre rez de chaussée ! »

Gestion approximative et frais alourdis :
Le Maire prit une décision hardie
« Une semaine du centre de loisirs en Aout
Sera supprimée  – Un point c’est tout ! »

Moralité :
Si la critique des anciens élus est parfois chose aisée
La preuve de l’exemplarité reste encore à démontrer

Incendie à l’hôtel de ville de Villejuif

A peine 24 heures après l’horreur des attentats du 13 novembre à Paris et Saint Denis, l’hôtel de ville de Villejuif a été en partie détruit par les flammes. Si l’incendie n’a heureusement fait aucune victime, et a été circonscrit rapidement grâce à l’action des sapeurs-pompiers, cet événement touchant la maison commune des Villejuifois vient renforcer dans notre ville le climat d’effroi et d’inquiétude que nous connaissons depuis deux jours. Lire la suite

Hausse d’impôts (mal) déguisée à Villejuif

Taxe_hab
Lors du Conseil Municipal du 26 septembre, les élus de la majorité municipale dite « Union citoyenne » ont voté une modification de la politique d’abattements de la taxe d’habitation. Sous couvert de doux euphémismes tels que « reprofilage » ou « optimisation », la suppression de cet abattement aura une conséquence extrêmement simple : chaque foyer villejuifois verra sa taxe d’habitation augmenter d’une cinquantaine d’euros, à l’exception de quelques rares foyers.

Soyons clairs : une hausse des recettes fiscales était sans doute indispensable, tant les dotations de l’état aux collectivités territoriales (et les plus touchées sont les communes) diminuent d’année en année. Cela avait débuté sous le règne de Nicolas Sarkozy et s’est intensifié sous celui de François Hollande. C’est toutefois avec de nombreuses contorsions que la majorité municipale a présenté cette hausse des impôts locaux.

Lire la suite

Mr le Maire, merci de cesser vos propos désobligeants

Suite aux propos et attitudes désobligeants du Maire par rapport aux élus de l’opposition, voici une lettre ouverte en date du 8 avril 2015 envoyée par les élu-e-s Front de Gauche, PS et MRC :

Lettre ouverte à Monsieur le Maire

 

Avis de recherche à Villejuif ! D’où viennent les 1784 électeurs gagnés par l’UMP à l’entre-deux tours ?

Franck Le Bohellec se réjouit bruyamment des 17% gagnés par la liste de droite entre les deux tours de l’élection départementale. Fort bien ! Mais allons plus loin : ces 17% (1784 voix), d’où viennent-ils ? La réponse est simple : ils viennent des 1824 électeurs FN du premier tour.

Tweet_FLB

Lire la suite

Soyons nombreux vendredi 6 mars pour défendre la Bourse du Travail de Villejuif !

Bourse_du_travail_VillejuifLe Parti de Gauche de Villejuif apporte son soutien aux militants syndicalistes pour la défense de la Bourse du Travail de Villejuif. La nouvelle municipalité maintient son projet de cession du bâtiment sans aucune garantie de relogement dans des conditions similaires : facilité d’accès, confidentialité de réception des salariés, salle de réunion pour les salariés qui n’en disposent pas dans leur entreprise…

Les conditions de travail des salariés se dégradent de plus en plus : horaires imposés, heures non déclarées, harcèlement, non-respect des règles de sécurité, politique salariale au rabais…

Le contexte économique sert souvent de prétexte pour imposer un recul des droits au travail. Si les salariés doivent faire des efforts, les actionnaires continuent bizarrement à voir leurs dividendes augmenter. Juste à côté de nous, les salariés de l’Oréal s’étaient vu refuser une augmentation de salaire alors que leur entreprise fait des milliards de bénéfices. C’est grâce à la lutte syndicale qu’ils ont pu se faire entendre.

Tous les salariés ont besoin d’un lieu d’écoute, de conseil, d’information, d’organisation et d’appui. C’est la mission d’une Bourse du Travail.

C’est pourquoi, nous devons être aussi nombreux que possible à la défendre : le Parti de Gauche de Villejuif se joint donc à l’appel des syndicats à manifester vendredi 6 mars, à 18h30, devant la Mairie de Villejuif.

Annulation du Conseil Municipal du 6 février: « C’est pas ma faute, c’est les autres ! »

Dans son communiqué de presse, Franck Le Bohellec accuse le public présent hier soir dans la salle du conseil municipal d’être responsable de l’annulation de la séance.
Un petit retour en arrière s’impose pour comprendre pourquoi nous en sommes arrivés là. Lire la suite