Triste démocratie

marianne_triste

Election présidentielle : le gouvernement réecrit les règles en faveur des « gros » candidats, alors que notre démocratie est en train de s’éteindre par manque de pluralisme et de voix dissidentes. Fin de l’égalité de temps de parole au profit du concept fumeux et subjectif d’équité. Etait-ce si insupportable que ça de donner quelques semaines par an la parole à Poutou, Cheminade ou Gluckstein, voix que l’on peut apprécier ou pas mais qu’on ne voit jamais à la télé et qu’on n’entend jamais à la radio pendant les 5 ans qui séparent deux présidentielles ?

Lire la suite

Publicités