Soyons nombreux vendredi 6 mars pour défendre la Bourse du Travail de Villejuif !

Bourse_du_travail_VillejuifLe Parti de Gauche de Villejuif apporte son soutien aux militants syndicalistes pour la défense de la Bourse du Travail de Villejuif. La nouvelle municipalité maintient son projet de cession du bâtiment sans aucune garantie de relogement dans des conditions similaires : facilité d’accès, confidentialité de réception des salariés, salle de réunion pour les salariés qui n’en disposent pas dans leur entreprise…

Les conditions de travail des salariés se dégradent de plus en plus : horaires imposés, heures non déclarées, harcèlement, non-respect des règles de sécurité, politique salariale au rabais…

Le contexte économique sert souvent de prétexte pour imposer un recul des droits au travail. Si les salariés doivent faire des efforts, les actionnaires continuent bizarrement à voir leurs dividendes augmenter. Juste à côté de nous, les salariés de l’Oréal s’étaient vu refuser une augmentation de salaire alors que leur entreprise fait des milliards de bénéfices. C’est grâce à la lutte syndicale qu’ils ont pu se faire entendre.

Tous les salariés ont besoin d’un lieu d’écoute, de conseil, d’information, d’organisation et d’appui. C’est la mission d’une Bourse du Travail.

C’est pourquoi, nous devons être aussi nombreux que possible à la défendre : le Parti de Gauche de Villejuif se joint donc à l’appel des syndicats à manifester vendredi 6 mars, à 18h30, devant la Mairie de Villejuif.

Annulation du Conseil Municipal du 6 février: « C’est pas ma faute, c’est les autres ! »

Dans son communiqué de presse, Franck Le Bohellec accuse le public présent hier soir dans la salle du conseil municipal d’être responsable de l’annulation de la séance.
Un petit retour en arrière s’impose pour comprendre pourquoi nous en sommes arrivés là. Lire la suite

Le grand Monopoly de l’ « Union Citoyenne » à Villejuif

Bourse_du_travail_VillejuifLes élus présents en Commission 1 le 28 janvier dernier ont eu la surprise de découvrir que la ville de Villejuif se lance dans une vaste opération de vente de son patrimoine sur les deux prochaines années. Symbole de la confusion avec laquelle se gèrent ces opérations, la liste des biens à vendre inclut le 15 rue Jean Jaurès, soit la Bourse du Travail, et le 55 avenue de Verdun, bâtiment hébergeant la Croix-Rouge.
Flou artistique sur la Bourse du Travail

Une partie de la majorité, la tendance Lipietz, nous assure aujourd’hui que ces adresses se sont trouvées là par erreur. Si erreur il y a, cela montre un grand amateurisme dans la façon dont les affaires de Villejuif sont gérées, Lire la suite