Y’aurait-il plus d’argent pour la police que pour nos enfants ?

Tribune d’Anne-Gaëlle Leydier dans le « Villejuif notre Ville » de janvier 2015

Connaissez-vous le DOB ou Débat d’Orientation Budgétaire ? C’est un document qui fixe les orientations budgétaires pour l’année à venir. Est-il important ? Il est juste indispensable et, osons le dire, primordial puisque si l’on reprend les propos du Maire en réunion publique le 17 novembre, « Villejuif est au bord de la faillite ».

Prévu à l’ordre du jour du Conseil Municipal du 17 décembre, le DOB en a pourtant été retiré ! Que les élus de la majorité n’aient pas réussi à se mettre d’accord sur les orientations budgétaires, pourquoi pas. Mais que parallèlement ces mêmes élus aient voté, sans aucune vision sur les recettes de la ville, la création d’un service de police municipale, voilà qui en dit long sur leur stratégie. Une promesse de campagne, petite bagatelle d’un million et demi par an au minimum… 

Dans le même temps, que les parents d’élèves le sachent ! Il n’y aura pas de sous pour les nouvelles activités périscolaires, ni pour laisser ses enfants manger à la cantiner le mercredi midi sans aller au centre de loisirs. Décidément, nous n’avons pas les mêmes priorités !

Déclaration du Parti de Gauche de Villejuif sur le Parvis Georges Marchais

Parvis Georges Marchais (plaque commémorative)

Parvis Georges Marchais. Photo : PCF Villejuif.

Villejuif, le 21 décembre 2014

Lors du Conseil Municipal du 17 décembre 2014 à Villejuif, la majorité dite « Union citoyenne », à direction UMP, a pris la décision de débaptiser le parvis Georges Marchais. Pour nous, il s’agit là d’une prise de position mesquine reposant sur un fondement purement idéologique et revanchard.

Ce geste qui s’inscrit dans la volonté acharnée d’effacement des symboles de la mémoire collective de notre ville de la « ceinture rouge » de Paris entache de façon indélébile l’action présente et à venir de la nouvelle majorité. Le Parti de Gauche condamne fermement cette décision qu’il juge inutile, et insultante pour celles et ceux qui, n’en déplaise au nouveau Maire, ont contribué au développement de notre cité. Nous n’entrerons pas dans le piège des discussions vaines et parfois stériles sur la personnalité, les prises de position et les convictions de Georges Marchais. Néanmoins, nous affirmons la légitimité de la présence symbolique dans l’espace public de celui qui fut député de la circonscription durant près d’un quart de siècle.

Ce n’est pas pour prendre de telles décisions oiseuses que les villejuifois ont élu la nouvelle majorité. Ils attendent sans doute des gestes plus constructifs et rassembleurs au moment où la crise sociale détourne chaque jour un peu plus nos concitoyens de leurs représentants.

C’est pour ces raisons que le Parti de Gauche de Villejuif se joint aux communistes de Villejuif pour appeller tous les démocrates de la ville à se rassembler le Lundi 22 Décembre – 18h15, sur le Parvis Georges Marchais, à l’angle de l’avenue Paul Vaillant-Couturier et de la rue Guy Moquet.

Djamel Arrouche et Sylvain Mailler, pour le Parti de Gauche de Villejuif