Incendie à l’hôtel de ville de Villejuif

A peine 24 heures après l’horreur des attentats du 13 novembre à Paris et Saint Denis, l’hôtel de ville de Villejuif a été en partie détruit par les flammes. Si l’incendie n’a heureusement fait aucune victime, et a été circonscrit rapidement grâce à l’action des sapeurs-pompiers, cet événement touchant la maison commune des Villejuifois vient renforcer dans notre ville le climat d’effroi et d’inquiétude que nous connaissons depuis deux jours. Lire la suite

De Bonaparte à Marchais en passant par Jules Guesde et Jean-Marie Le Pen. Le monde selon Alain Lipietz.

A. Lipietz nous inflige une fois de plus sur son blog d’un article d’une grande malhonnêteté intellectuelle. Nous nous refusons généralement à commenter les publications des blogs politiques de la ville et particulièrement les siens. Toutefois, dans ce cas bien précis, l’amoncellement de contre-vérités et, disons-le, de bassesses est tel que nous ne souhaitons pas les laisser sans réponse.

Lire la suite

Élections départementales 2015 dans le canton d’Arcueil-Cachan : Le Parti de Gauche ne participera pas à la confusion politique

A Arcueil et à Cachan comme dans l’ensemble du Val-de-Marne et dans tout le pays, le Parti de Gauche a défendu le principe d’un rassemblement aussi large que possible sur la base de quelques principes simples et clairs :
– le refus des politiques d’austérité, quels qu’en soient les responsables, Lire la suite

100 jours de grève à Paul Guiraud : soutien aux grévistes !

Hier soir, les grévistes de Paul Guiraud conviaient tout un chacun pour un pique-nique convivial dans la cour de l’hôpital afin de marquer le centième jour de leur lutte, dont nous vous parlions déjà en juin. Malgré l’obtention du départ de l’ancien directeur de l’hôpital, Mr. Poinsignon, les salariés n’ont toujours pas obtenu satisfaction de leur revendication principale, le maintien du temps de travail à 8h, le temps réellement effectué, et pas un temps de travail irréaliste de 7h36 que la direction veut imposer, et qui ne permettrait plus aux salariés d’accomplir correctement leurs tâches auprès des malades. Alors bien sûr, les salariés resteraient plus longtemps pour soigner correctement « leurs » patients. Par amour du métier, par respect de « leurs » patients. Mais ils y laisseraient des plumes : 10 jours de RTT supprimés. Concrètement, le direction leur demande donc de travailler 10 jours de plus par an, gratuitement, et ce sans aucun accord avec les syndicats !

C’est est trop. Les salariés refusent de se laisser faiPGV4re, et cela fait 100 jours qu’ils mènent une lutte exemplaire, avec occupation des bureaux de la direction, puis maintenant de la cour de l’hopital, où un piquet de grève se tient dans des tentes 24 heures sur 24. Pour célébrer ces « cent jours », les salariés organisaient un pique-nique convivial dans la cour de l’hôpital, où nous nous sommes rendus hier avec notre élue Gaelle Leydier ainsi que notre amie Sandra da Silva, élue communiste. Dans un discours bref et émouvant, Joël Volson, secrétaire local du syndicat Sud-santé, a rappelé à la fois la longueur de cette lutte, le fait qu’elle est très suivie par d’autres salariés hospitaliers dans tout le pays, et quelque part symbolique des luttes qui peuvent s’organiser localement contre l’austérité, et qu’il faudrait pouvoir faire converger. Il a aussi rappelé la nécessité de maintenir un froPGV6nt uni entre toutes les catégories de personnel de l’hôpital pour obtenir gain de cause. Pour cela, les Paulguiraudiens ont aussi besoin de fédérer des villejuifois autour de leur lutte !

Le Parti de Gauche de Villejuif renouvelle son soutien aux grévistes de l’hopital Paul Guiraud et les félicite pour leur lutte exemplaire. Solidarité avec les hospitaliers de Paul Guiraud ! La lutte continue !

Villejuif, collectivité hors-TAFTA !

Photo_taftaA l’initiative des élus Front de Gauche, et faisant suite également à l’interpellation de notre élue, Gaëlle Leydier, formulée dans le Villejuif Notre Ville du mois de Juin, le Conseil Municipal du 11 juillet 2014 a déclaré symboliquement Villejuif « Ville hors-TAFTA ». En conséquence, la ville de Villejuif par la voix de son Conseil municipal demande officiellement l’arrêt des négociations sur le TAFTA, la publication de tous les documents existants relatifs à ces négociations, et l’ouverture d’un débat national avec toutes les forces vives du pays. En attendant, Mr le Maire est invité à contacter les collectivités territoriales ayant adopté des positions similaires.

Succès pour le Front de Gauche et les anti-TAFTA de Villejuif ? Sans doute. Ce succès vient après plusieurs initiatives visant à alerter la population sur les dangers de ce traité, notamment au cours de la campagne électorale des élections européennes, et avec le débat organisé aux Esselières par les Amis de l’Huma, ATTAC, le Mouvement de la Paix et l’ARAC. Cette décision ne peut être que symbolique car ce n’est pas le Conseil municipal de Villejuif qui est décisionnaire sur ce sujet, mais elle constitue un point d’appui pour la lutte qu’il faut continuer, et que nous continuerons, contre ce traité. Première étape de cette lutte, aller signer, faire signer la pétition nationale Toutes et tous hors TAFTA !, du collectif national unitaire stop TAFTA, dont le Parti de Gauche fait part aux côtés de toutes les autres forces du Front de Gauche.

Le voeu intégral voté par le Conseil Municipal est reproduit ci-dessous :

Lire la suite