Triste démocratie

marianne_triste

Election présidentielle : le gouvernement réecrit les règles en faveur des « gros » candidats, alors que notre démocratie est en train de s’éteindre par manque de pluralisme et de voix dissidentes. Fin de l’égalité de temps de parole au profit du concept fumeux et subjectif d’équité. Etait-ce si insupportable que ça de donner quelques semaines par an la parole à Poutou, Cheminade ou Gluckstein, voix que l’on peut apprécier ou pas mais qu’on ne voit jamais à la télé et qu’on n’entend jamais à la radio pendant les 5 ans qui séparent deux présidentielles ?

Lire la suite

Publicités

Union citoyenne : les promesses n’engagent que ceux qui y croient !

CM_2609À l’heure où un Mouvement pour la Sixième République émerge, conséquence de l’inaptitude de plus en plus manifeste des institutions de la Cinquième à faire participer le peuple à la gestion du pays, nous, Parti de Gauche, portons l’exigence de nouveaux droits démocratiques, au niveau national mais aussi au niveau local : référendum révocatoire, référendum d’initiative populaire, droit de pétition aussi étendu que possible. Or, contrairement à leurs promesses de campagne, ceux qui gèrent la ville ont aujourd’hui sévèrement restreint le droit de pétition à Villejuif. C’est pourquoi notre élue, Gaelle Leydier, a voté contre le projet de règlement intérieur du Conseil Municipal qui entérine ce recul.

Au cours de la campagne des municipales, les futurs élus de la majorité avaient promis un VRAI renouveau démocratique sur la ville.

Que n’avions-nous pas entendu !

  • « Impliquer réellement les villejuifois dans les décisions de la ville » liste le Bohellec – UMP
  • « Mettre en place une plateforme de démocratie participative » liste Vidal
  • « Citoyennes et citoyens, villejuifois de tous horizons, vous serez entendus, associés à nos décisions » liste Gandais – Europe Ecologie Les Verts
  • « Avec la participation des villejuifoises et des villejuifois, afin de redonner tout son sens au groupe, rédiger la déclaration des devoirs de l’homme et du citoyen de Villejuif ». Liste Harel- UDI

Et même plus récemment, dans la tribune du VNV de septembre 2014, signée par monsieur Obadia, maire adjoint liste Union citoyenne, tendance UDI : « après 89 ans de règne sans partage du Parti Communiste sur la ville, il est temps de construire une véritable démocratie participative dans laquelle les habitants de Villejuif vont pouvoir s’exprimer sur tous les sujets qui les concernent ».

Toutes ces belles promesses et ces belles paroles ont tout simplement été annulées, réduites en cendres, foulées au pied par l’adoption par ces mêmes personnes du nouveau règlement intérieur du conseil municipal le 26 septembre 2014.

Lire la suite

Contre le recul démocratique à Villejuif et ailleurs, vive la Sixième république !

m6r-logoA Villejuif et ailleurs, les libertés démocratiques sont en recul. Au niveau national : gestion autoritaire du pays sans aucun mécanisme de controle démocratique comme le référendum révocatoire, déclaration de guerre sans même consulter le Parlement. À Villejuif, quasi-suppression du droit de pétition des habitants, et suppression pure et simple pour les résidents non communautaires.

Le divorce est chaque jour plus criant entre le peuple et ses représentants. Dans ce contexte, nous pensons que la revendication d’une Sixième république est aujourd’hui, plus que jamais, urgente. La Constituante que nous appelons de nos voeux devra se pencher non seulement sur l’irruption du peuple sur la scène politique (référendums révocatoires, référendums d’initiative populaire), mais aussi dans la vie de l’entreprise, avec un encadrement des droits des actionnaires et une revalorisation du rôle des salariés dans la direction de leur entreprise. En ce sens, une cinquantaine de personnalités ont pris leur plume en faveur de la Sixième république. Voici leur déclaration. 

Lire la suite

Union citoyenne : les promesses n’engagent que ceux qui y croient !

CM_2609Article du 29 septembre 2014

À l’heure où un Mouvement pour la Sixième République émerge, conséquence de l’inaptitude de plus en plus manifeste des institutions de la Cinquième à faire participer le peuple à la gestion du pays, nous, Parti de Gauche, portons l’exigence de nouveaux droits démocratiques, au niveau national mais aussi au niveau local : référendum révocatoire, référendum d’initiative populaire, droit de pétition aussi étendu que possible. Or, contrairement à leurs promesses de campagne, ceux qui gèrent la ville ont aujourd’hui sévèrement restreint le droit de pétition à Villejuif. C’est pourquoi notre élue, Gaelle Leydier, a voté contre le projet de règlement intérieur du Conseil Municipal qui entérine ce recul.

Au cours de la campagne des municipales, les futurs élus de la majorité avaient promis un VRAI renouveau démocratique sur la ville.

Que n’avions-nous pas entendu !

  • « Impliquer réellement les villejuifois dans les décisions de la ville » liste le Bohellec – UMP
  • « Mettre en place une plateforme de démocratie participative » liste Vidal
  • « Citoyennes et citoyens, villejuifois de tous horizons, vous serez entendus, associés à nos décisions » liste Gandais – Europe Ecologie Les Verts
  • « Avec la participation des villejuifoises et des villejuifois, afin de redonner tout son sens au groupe, rédiger la déclaration des devoirs de l’homme et du citoyen de Villejuif ». Liste Harel- UDI

Et même plus récemment, dans la tribune du VNV de septembre 2014, signée par monsieur Obadia, maire adjoint liste Union citoyenne, tendance UDI : « après 89 ans de règne sans partage du Parti Communiste sur la ville, il est temps de construire une véritable démocratie participative dans laquelle les habitants de Villejuif vont pouvoir s’exprimer sur tous les sujets qui les concernent ».

Toutes ces belles promesses et ces belles paroles ont tout simplement été annulées, réduites en cendres, foulées au pied par l’adoption par ces mêmes personnes du nouveau règlement intérieur du conseil municipal le 26 septembre 2014.

Lire la suite